cite des insectes nedde multimédia annee 2000 Jean Michel DalliereJim & Régine Elliott, directeurs de la Cité des Insectes à Nedde ont le plaisir de vous présenter l’exposition temporaire de la saison 2018 « L’éloge de l’étrange et de l’incompris ».

Une revisite du Cabinet des Curiosités par 7 artistes qui explorent des thèmes à la fois scientifiques et naturalistes, mais aussi oniriques et bouleversants, merveilleux et revendiquant et vont se mêler ici avec intention et invention des œuvres qui vont sûrement vous maintenir captivés. Un inventaire d’espèces disparues ou imaginaires, une dystopie scientifique ?

Cette année nous nous sommes inspirés des cabinets des curiosités privés commencés à la Renaissance en Europe et aussi du travail de la biologiste américaine, Janine M. Benys, diplômée en gestion des ressources naturelles, et de sa théorie scientifique : « le biomimétisme – Quand la nature inspire des innovations durables » éditée en 1998.

Le cabinet des curiosités c’est développé à partir du XIVème siècle jusqu’à la révolution française et marqua une étape vers un souhait de compréhension qui se veut plus scientifique du monde mais aussi présenter la nature de manière à émerveiller et impressionner. L’inventaire de la nature et des espèces était lancé ! Ces collections privées présentaient un mélange hétéroclite du monde naturel : végétal, animal et minéral, mais aussi artificiel avec des objets d’art et artisanaux créés par l’homme ainsi que les premiers objets scientifiques.  Les explorateurs participeront grandement à ces collections avec des objets exotiques et des espèces ramenées de leurs voyages.

Le Cabinet des curiosités d’hier a toujours fait l’éloge de l’étrange, du non compris, et a permis les premiers inventaires de la nature et des espèces pour comprendre scientifiquement notre monde. Nous souhaitons, avec l’exposition temporaire 2018 « L’éloge de l’étrange et de l’incompris », poser la question : Pourquoi cette connaissance, tant chérie depuis la Renaissance, qui nous a permis de - connaître, savoir, comprendre, ne nous amène-t-elle pas à un comportement durable qui éviterait la destruction des milieux et des espèces ?

Certains artistes seront aussi présents en résidence à la Cité des Insectes pour proposer au public des échanges et des animations.

Vous retrouverez Patrick Bleuzen, artiste et naturaliste du 23 au 29 juillet. Il vous invitera à réaliser des œuvres éphémères sur le thème des traces laissées par la vie naturelle et par l’homme.

Benjamin Landrin et Jean-Michel Dallière seront présents sur deux journées pour offrir au public des ateliers qui leur permettront de réaliser avec le public des sérigraphies sur tissus et des pochoirs les vendredi 20 juillet et mercredi 8 août 2018. Ils vous attendront avec vos T-shirts unis ou d’autres tissus susceptibles de recevoir une sérigraphie de 11h à 19h.

Les artistes plasticiens vont travailler individuellement mais ensemble et vont croiser leur créativité pour nous présenter leur vision des lieux que nous avons fait notre.

SCALL - assembleur-créateur, basé à Faux la Montagne en Creuse nous raconte sa pratique « Du chaos des décharges, des allées des recycleurs, des offrandes des porches, naissent mes O.G.M, Objets Généreusement Métamorphosés. Peu importe les matériaux, la nature, la texture, la forme, c’est de leurs rencontres que je construis mes re(é)-créations ».

Jean-Michel Dallière - Artiste plasticien, basé à Eymoutiers est « en roue libre, céleste touche à tout, installé dans le Limousin depuis plus de 10 ans après avoir exercé à Paris comme peintre en décors. Chercheur en « assemblage », fricote avec l’art modeste et populaire. Recycl’art de récup, après un passage de deux années dans une recyclerie, travail sur l’idée de la représentation à travers le développement du « cabinet de curiosités ».

Amélie George - sculpteur & bijoutière, basée à Lacelle en Corrèze depuis 2013, travaille le cuivre, le bronze et l’émail pour créer des sculptures et des bijoux « vivants ». Elle cuit ses émaux au chalumeau pour ajouter de la couleur. Elle modèle et moule la cire pour couler du bronze avec la technique de la cire perdue, elle incruste aussi du verre roulé, des coquillages ou des pierres colorées.

Benjamin Landrin - graphiste, basé à Lacelle en Corrèze est installé en Limousin depuis 20 ans. D’inspirations diverses, comme l’illustration, le « street art » ou la bande dessinée, il pratique le graphisme. Il a troqué ses crayons contre un cutter, ses pinceaux contre des bombes de peintures, et n’hésite pas à utiliser les nouvelles technologies pour réaliser ses pochoirs.

Régine Elliott - directrice de la Cité des Insectes à Nedde est aussi artiste plasticienne, basée en limousin depuis 13 ans après avoir vécu 10 ans à Londres, elle travaille dans le domaine de l'installation et questionne la place et le rôle de l’homme sur la planète. Elle a fait les beaux-arts à Londres et expose en galeries, musées, festivals et sites spécifiques.

Patrick Bleuzen - artiste & naturaliste-entomologiste, basé à Paris, est passionné d’ethno-entomologie est aussi écrivain de contes, cinéaste, dresseur animalier, et artiste naturaliste explore la création d’œuvres en collaboration avec des insectes et autres arthropodes vivants. Des œuvres très graphiques qui nous parlent de la trace laissée par les insectes sur du sable, mais aussi des traces laissées par l’homme.

Juliette Clovis - artiste plasticienne basée à Bordeaux est fascinée par la beauté sauvage de la nature. L’artiste s’en inspire pour créer ses « jungles humaines » et explorer l’aspect sauvage du corps. Elle s’interroge sur les liens et les rapports de force qui unissent l’homme à la nature. Conjuguant l’ambiguïté et usant des métaphores, le travail de Juliette oscille entre tableau prophétique annonçant la naissance d’un nouvelle espèce vivante, silhouette humaine au visage mi animal, mi végétal ; et les préliminaires d’une mort certaine causée par une nature gourmande et avide de reprendre ses droits.

Personne à joindre pour tout complément d’info : Régine Elliott, Directrice au 06 86 45 43 29 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Exposition 2018

Du 1er avril au 4 novembre 2018
L'éloge de l'étrange et de l'incompris

exposition 2018

Calendrier des événements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

code couleurs evenements

Evénements

Aucun évènement à venir!