Ouverture 2022 : du 2 avril au 6 novembre

Ouvert : 10h30 - 19h00
7j/7 pendant les vacances scolaires des 3 zones et ponts
Ouvert les mercredis, samedis et dimanches hors vacances scolaires
Groupes sur réservation 7j/7

rond-latreille.jpgrond-necrobia.jpg

Pierre-André LATREILLE (1762 - 1833)

Fils illégitime du Général Sahuget d'Amarzit, baron d'Espargnac, Latreille est abandonné à sa naissance sous le porche de l'église de Brive-la-Gaillarde (Corrèze).
L'enfant est recueilli par des paysans qui le font baptiser sous le nom de Pierre-André. Le tribunal de Brive lui donnera officiellement le patronyme de LATREILLE en 1813.
Pierre-André entre au Séminaire de Limoges en 1783. Il est ordonné prêtre en 1786 et retourne à Brive.

Pendant la révolution, Latreille refuse de prêter serment au nouveau pouvoir. Considéré comme prêtre réfractaire, il est donc arrêté et condamné à la déportation en Guyane par le tribunal de Bordeaux.

Alors qu'il attend le jour de son départ, il trouve dans sa prison un insecte peu connu (Necrobia ruficollis).

Il envoie l'insecte au baron Bory de Saint-Vincent, homme sensible à l'étude des sciences naturelles, qui décide alors de demander la libération de Latreille. Celui-ci a donc échappé au bagne grâce à un petit insecte !
A partir de ce jour, il va se consacrer entièrement à l'entomologie. Il publie de nombreux volumes sur les insectes dont le célèbre Genera crustaceorum et insectorum en 4 volumes (Histoire naturelle, générale et particulière des Crustacés et des Insectes). Il est également chargé de la partie entomologique dans le Règne Animal de Cuvier.

En 1820, il est toujours aide-naturaliste au Muséum Nationale d'Histoire Naturelle alors qu'il a déjà 58 ans. Mais cette année sera celle du changement et de la reconnaissance : on lui confie la charge des insectes au Jardin des Plantes à Paris. Puis en 1830, il succède à Lamarck à la chaire de Zoologie.

En 1832, il fonde la Société Entomologique de France et en devient le premier président. Cette association entomologique est la plus ancienne du monde, aujourd'hui encore très active, elle compte plus de 800 membres.

Latreille a été surnommé "le Prince de l'Entomologie" en effet, c'est lui qui fut à l'origine de l'entomologie moderne.



rond-alluaud.jpg

Charles ALLUAUD (1861-1949)
Né à Limoges, Alluaud a passé son enfance à Ribagnac près de Saint Léonard de Noblat puis à Paris.
Dès son plus jeune âge, il s'est passionné pour l'entomologie et plus généralement pour les sciences naturelles qu'il pratique avec enthousiasme dans la maison familiale de Ribagnac.
A son goût pour les sciences de la nature s'ajoute un désir de voyages hérité de son père, si bien qu'en 1884 il part pour la Tunisie, la Libye, la Syrie et la Turquie. A son retour, il devient membre de la Société Entomologique Française (S.E.F.) et obtient du Muséum National d'Histoire Naturelle sa première mission scientifique officielle.

En 1886, âgé de 26 ans, il part donc pour Assinie en Côte d'Ivoire. Ce premier voyage marque le début d'une longue série qui le mènera dans de nombreuses régions d'Afrique et dans les îles de l'Atlantique et de l'Océan indien.

Après la Côte d'Ivoire, il ira aux Canaries (1889-1890), aux Seychelles (1892), à Madagascar et Zanzibar (1893), dans l'île de la Réunion et à Maurice (1897), il retourne ensuite à Madagascar (1900-1901), effectue plusieurs séjours sur le Kilimandjaro en passant par le Kenya et la Tanzanie (1903-1904, 1908-1909 et 1911-1912). Il ira également au Soudan Egyptien (1905-1906), au Maroc (1919-1924), dans le Sahara (1929), en Haute-Volta (1930-1931), dans le Rif Espagnol (1932), en Tunisie (1935-1936). Son dernier voyage le mènera à Madère en 1938, à l'âge de 77 ans !

Chacun des nombreux voyages d'Alluaud furent l'objet de collectes d'animaux et surtout d'insectes, de plantes et de documents ethnographiques.

L'étude des collections d'insectes rapportées par Charles Alluaud fût confiée aux plus grands spécialistes de l'époque. Ainsi, de nombreuses espèces nouvelles ont pu être décrites et de très nombreux articles ont été publiés. Il est difficile de pouvoir chiffrer la quantité de ces publications tellement le nombre de collaborateurs et contributeurs fût élevé. Le Docteur Jeannel, entomologiste et ami de longue date d'Alluaud, a établi la liste des publications de Charles Alluaud (Jeannel, 1952). Cette liste comptabilise 165 publications. Il est fort probable qu'un nombre au moins équivalent d'articles ait été publié (par d'autres spécialistes) à la suite de l'étude du matériel impressionnant ramené de ces voyages. Jeannel, dans son hommage à Charles Alluaud, précise en 1952 qu'une partie des collections ramenées par Alluaud sont toujours à l'étude au Muséum.

Entre deux voyages, Alluaud aimait habiter à Crozant en Creuse où vivait son frère et où lui-même possédait une maison depuis 1929. C'est au cours de ces séjours qu'il entreprit une collection des insectes de la Creuse. Il léguera cette collection au Musée de Guéret, qui la conserve toujours. La totalité de la collection est présentée au public dans une salle d'Histoire Naturelle hébergeant, entre autre, une impressionnante collection d'oiseaux et de mammifères exotiques et locaux datant du début du siècle.

Exposition 2022

Exposition du 2 avril au 6 novembre 2022 : Vers un nouveau monde !

exposition cite des insectes nedde Hilly van der Wiel Et c etait cela 2011

Calendrier des événements

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel
11:00
4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel

Toute l’équipe de la Cité des Insectes a le plaisir de vous annoncer la présence de l’artiste Hilly van der Wiel les 14 et 15 juillet 2022 en résidence à la Cité des Insectes. L’artiste expose cette année « Vers un nouveau monde ! », et va proposer au public pendant ces deux jours les 14 et 15 juillet de découvrir son travail artistique et son écriture poétique et de participer à des animations de création de cartes postales avec des messages poétiques pour les générations futures.

L’artiste nous invite dans un monde onirique avec cette exposition « Vers un monde nouveau ! ». Collages, tissages, assemblages de tissus ou crochet ainsi que son écriture poétique revisitent notre condition et notre rapport à nos émotions, à la nature et sont une invitation aux liens subtils qui nous lient à notre environnement.

 

residence cite des insectes nedde Hilly van der Wiel

 

« Un arbre.
Un arbre dans le vent.
Le vent appelle.
L’arbre l’entend.
Même s’il l’entend,
Il ne peut jamais aller, où appelle le vent.
S’il avait des ailes…
S’il avait des pieds…
Mais non,
Lui, il se doit d’être enraciné.

Un désir en lui gronde
De porter son message
Au delà des nuages
Dans le vaste monde. »

Extrait de « Si je savais voler » de Hilly van der Wiel

 

Hilly van der Wiel est une artiste autodidacte, son travail est dans la lignée de l’art brut. Elle est originaire des Pays-Bas, arrivée sur notre territoire en 1982, a travaillé comme maraichère en biodynamie pendant une vingtaine d’années. Elle développera depuis 2004 sa pratique artistique qui inclus l’écriture poétique, avec à son actifs plusieurs livres comme « Réflexion sur une pierre plate » en 2006, « Et si la terre était ronde » en 2007, « Le héron dort, la rivière aussi » en 2017, « Si je savais voler » en 2018. On retrouve aussi dans sa pratique le chant, elle écrit ses textes qu’elle accompagne avec sa guitare, et tout son travail en tant qu’artiste plasticienne avec des collages qui ont commencés lorsqu’elle est arrivée dans une maison mise à sa disposition pour servir d’atelier et dont les murs venaient d’être dénudés du papier mural et dont les Lambeaux gisaient dans un carton rouge ! Comme toujours la matière l’appelle et elle recolle ces lambeaux de nouveau sur les murs de son atelier. Après un certain temps de collage elle prend du recul et fût bouleversée et émerveillée par ce qu’elle découvrait sur les murs où elle retrouvait une partie de son histoire !

La peinture, le dessin, le tissage et l’assemblage de tissus et crochet font aussi partie de sa pratique.

Les 4 et 5 août de 11h à 13h et de 15h à 17h elle propose aux familles de créer une carte postale en collage, mais aussi en dessin avec l’écriture de textes poétiques pour les générations futures. Ces cartes postales seront photographiées par l’équipe de la Cité des Insectes et exposées dans l’exposition « Vers un nouveau monde » et le public pourra repartir avec les originaux.

4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel
15:00
4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel

Toute l’équipe de la Cité des Insectes a le plaisir de vous annoncer la présence de l’artiste Hilly van der Wiel les 14 et 15 juillet 2022 en résidence à la Cité des Insectes. L’artiste expose cette année « Vers un nouveau monde ! », et va proposer au public pendant ces deux jours les 14 et 15 juillet de découvrir son travail artistique et son écriture poétique et de participer à des animations de création de cartes postales avec des messages poétiques pour les générations futures.

L’artiste nous invite dans un monde onirique avec cette exposition « Vers un monde nouveau ! ». Collages, tissages, assemblages de tissus ou crochet ainsi que son écriture poétique revisitent notre condition et notre rapport à nos émotions, à la nature et sont une invitation aux liens subtils qui nous lient à notre environnement.

 

residence cite des insectes nedde Hilly van der Wiel

 

« Un arbre.
Un arbre dans le vent.
Le vent appelle.
L’arbre l’entend.
Même s’il l’entend,
Il ne peut jamais aller, où appelle le vent.
S’il avait des ailes…
S’il avait des pieds…
Mais non,
Lui, il se doit d’être enraciné.

Un désir en lui gronde
De porter son message
Au delà des nuages
Dans le vaste monde. »

Extrait de « Si je savais voler » de Hilly van der Wiel

 

Hilly van der Wiel est une artiste autodidacte, son travail est dans la lignée de l’art brut. Elle est originaire des Pays-Bas, arrivée sur notre territoire en 1982, a travaillé comme maraichère en biodynamie pendant une vingtaine d’années. Elle développera depuis 2004 sa pratique artistique qui inclus l’écriture poétique, avec à son actifs plusieurs livres comme « Réflexion sur une pierre plate » en 2006, « Et si la terre était ronde » en 2007, « Le héron dort, la rivière aussi » en 2017, « Si je savais voler » en 2018. On retrouve aussi dans sa pratique le chant, elle écrit ses textes qu’elle accompagne avec sa guitare, et tout son travail en tant qu’artiste plasticienne avec des collages qui ont commencés lorsqu’elle est arrivée dans une maison mise à sa disposition pour servir d’atelier et dont les murs venaient d’être dénudés du papier mural et dont les Lambeaux gisaient dans un carton rouge ! Comme toujours la matière l’appelle et elle recolle ces lambeaux de nouveau sur les murs de son atelier. Après un certain temps de collage elle prend du recul et fût bouleversée et émerveillée par ce qu’elle découvrait sur les murs où elle retrouvait une partie de son histoire !

La peinture, le dessin, le tissage et l’assemblage de tissus et crochet font aussi partie de sa pratique.

Les 4 et 5 août de 11h à 13h et de 15h à 17h elle propose aux familles de créer une carte postale en collage, mais aussi en dessin avec l’écriture de textes poétiques pour les générations futures. Ces cartes postales seront photographiées par l’équipe de la Cité des Insectes et exposées dans l’exposition « Vers un nouveau monde » et le public pourra repartir avec les originaux.

Date : 2022-08-04
5
4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel
11:00
4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel

Toute l’équipe de la Cité des Insectes a le plaisir de vous annoncer la présence de l’artiste Hilly van der Wiel les 14 et 15 juillet 2022 en résidence à la Cité des Insectes. L’artiste expose cette année « Vers un nouveau monde ! », et va proposer au public pendant ces deux jours les 14 et 15 juillet de découvrir son travail artistique et son écriture poétique et de participer à des animations de création de cartes postales avec des messages poétiques pour les générations futures.

L’artiste nous invite dans un monde onirique avec cette exposition « Vers un monde nouveau ! ». Collages, tissages, assemblages de tissus ou crochet ainsi que son écriture poétique revisitent notre condition et notre rapport à nos émotions, à la nature et sont une invitation aux liens subtils qui nous lient à notre environnement.

 

residence cite des insectes nedde Hilly van der Wiel

 

« Un arbre.
Un arbre dans le vent.
Le vent appelle.
L’arbre l’entend.
Même s’il l’entend,
Il ne peut jamais aller, où appelle le vent.
S’il avait des ailes…
S’il avait des pieds…
Mais non,
Lui, il se doit d’être enraciné.

Un désir en lui gronde
De porter son message
Au delà des nuages
Dans le vaste monde. »

Extrait de « Si je savais voler » de Hilly van der Wiel

 

Hilly van der Wiel est une artiste autodidacte, son travail est dans la lignée de l’art brut. Elle est originaire des Pays-Bas, arrivée sur notre territoire en 1982, a travaillé comme maraichère en biodynamie pendant une vingtaine d’années. Elle développera depuis 2004 sa pratique artistique qui inclus l’écriture poétique, avec à son actifs plusieurs livres comme « Réflexion sur une pierre plate » en 2006, « Et si la terre était ronde » en 2007, « Le héron dort, la rivière aussi » en 2017, « Si je savais voler » en 2018. On retrouve aussi dans sa pratique le chant, elle écrit ses textes qu’elle accompagne avec sa guitare, et tout son travail en tant qu’artiste plasticienne avec des collages qui ont commencés lorsqu’elle est arrivée dans une maison mise à sa disposition pour servir d’atelier et dont les murs venaient d’être dénudés du papier mural et dont les Lambeaux gisaient dans un carton rouge ! Comme toujours la matière l’appelle et elle recolle ces lambeaux de nouveau sur les murs de son atelier. Après un certain temps de collage elle prend du recul et fût bouleversée et émerveillée par ce qu’elle découvrait sur les murs où elle retrouvait une partie de son histoire !

La peinture, le dessin, le tissage et l’assemblage de tissus et crochet font aussi partie de sa pratique.

Les 4 et 5 août de 11h à 13h et de 15h à 17h elle propose aux familles de créer une carte postale en collage, mais aussi en dessin avec l’écriture de textes poétiques pour les générations futures. Ces cartes postales seront photographiées par l’équipe de la Cité des Insectes et exposées dans l’exposition « Vers un nouveau monde » et le public pourra repartir avec les originaux.

4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel
15:00
4 et 5 août 2022, résidence de l’artiste plasticienne et écrivain Hilly van der Wiel

Toute l’équipe de la Cité des Insectes a le plaisir de vous annoncer la présence de l’artiste Hilly van der Wiel les 14 et 15 juillet 2022 en résidence à la Cité des Insectes. L’artiste expose cette année « Vers un nouveau monde ! », et va proposer au public pendant ces deux jours les 14 et 15 juillet de découvrir son travail artistique et son écriture poétique et de participer à des animations de création de cartes postales avec des messages poétiques pour les générations futures.

L’artiste nous invite dans un monde onirique avec cette exposition « Vers un monde nouveau ! ». Collages, tissages, assemblages de tissus ou crochet ainsi que son écriture poétique revisitent notre condition et notre rapport à nos émotions, à la nature et sont une invitation aux liens subtils qui nous lient à notre environnement.

 

residence cite des insectes nedde Hilly van der Wiel

 

« Un arbre.
Un arbre dans le vent.
Le vent appelle.
L’arbre l’entend.
Même s’il l’entend,
Il ne peut jamais aller, où appelle le vent.
S’il avait des ailes…
S’il avait des pieds…
Mais non,
Lui, il se doit d’être enraciné.

Un désir en lui gronde
De porter son message
Au delà des nuages
Dans le vaste monde. »

Extrait de « Si je savais voler » de Hilly van der Wiel

 

Hilly van der Wiel est une artiste autodidacte, son travail est dans la lignée de l’art brut. Elle est originaire des Pays-Bas, arrivée sur notre territoire en 1982, a travaillé comme maraichère en biodynamie pendant une vingtaine d’années. Elle développera depuis 2004 sa pratique artistique qui inclus l’écriture poétique, avec à son actifs plusieurs livres comme « Réflexion sur une pierre plate » en 2006, « Et si la terre était ronde » en 2007, « Le héron dort, la rivière aussi » en 2017, « Si je savais voler » en 2018. On retrouve aussi dans sa pratique le chant, elle écrit ses textes qu’elle accompagne avec sa guitare, et tout son travail en tant qu’artiste plasticienne avec des collages qui ont commencés lorsqu’elle est arrivée dans une maison mise à sa disposition pour servir d’atelier et dont les murs venaient d’être dénudés du papier mural et dont les Lambeaux gisaient dans un carton rouge ! Comme toujours la matière l’appelle et elle recolle ces lambeaux de nouveau sur les murs de son atelier. Après un certain temps de collage elle prend du recul et fût bouleversée et émerveillée par ce qu’elle découvrait sur les murs où elle retrouvait une partie de son histoire !

La peinture, le dessin, le tissage et l’assemblage de tissus et crochet font aussi partie de sa pratique.

Les 4 et 5 août de 11h à 13h et de 15h à 17h elle propose aux familles de créer une carte postale en collage, mais aussi en dessin avec l’écriture de textes poétiques pour les générations futures. Ces cartes postales seront photographiées par l’équipe de la Cité des Insectes et exposées dans l’exposition « Vers un nouveau monde » et le public pourra repartir avec les originaux.

Date : 2022-08-05
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
18
19
19 août de 15h à 18h, animation famille : Souveraineté de la chaîne du vivant
15:00
19 août 2022 de 15h à 18h, animation famille : Souveraineté de la chaîne du vivant

La Cité des Insectes vous propose une série de 8 animations tout au long de la saison 2022 sur le thème de « La Souveraineté de la chaîne du vivant » avec un atelier « crusine » qui permettra d’apprendre à préparer des mets végétaux et crus, et l’après-midi se clôturera par une dégustation du repas « goûter la nature » réalisé en atelier.

Ces animations sont proposées en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine & Récréasiences à Limoges, pour que l’on puisse faire un pas supplémentaire vers un nouveau modèle de société durable, responsable mais pas coupable, où chaque être vivant a sa place et vit en harmonie avec son environnement.

 

animation famille la cite des insectes nedde Souverainete de la chaine du vivant

 

Ces animations prendront place de 15h à 18h les 26 avril, 22 mai, 12 juin, 29 juillet, 19 août, 11 septembre, 27 octobre et 2 novembre 2022. Ces dates réparties sur toute notre saison vont nous permettre de toucher le public famille (de 7 ans à 99 ans) du territoire et de passage pendant les congés.

Avec ces animations nous explorerons la chaîne du vivant, les interconnexions entre les mondes végétal, animal et tout particulièrement les insectes et l’humain et comment se reconnecter à ces mondes du vivant par le dessin, la respiration, l’écoute, l’alimentation et la connaissance de notre milieu.

Aller vers une société responsable mais pas coupable voilà l’enjeu de nos animations !

Nous avons choisi le défi original de stimuler l’intérêt et la curiosité d’un public de tous âges au monde des insectes, ce mal aimé, l’ignoré et sommes satisfait d’avoir participé à révéler un nouveau regard et de nouveaux comportements pour l’intérêt de tous. A la Cité des Insectes nous partons toujours de l’insecte pour comprendre notre environnement et c’est ce que nous ferons encore avec ces animations.

Ces animations vont se dérouler en 3 parties pour en premier lieu prendre conscience de la souveraineté du vivant et nous allons explorer les interconnexions entre les mondes végétal, animal et tout particulièrement l’insecte, et l’humain.

La 2ème partie va nous amener vers un atelier qui va nous permettre de découvrir l’alimentation végétale et crue, fromages, desserts, jus de légumes, taboulés, spaghettis de courgettes, pestos etc… Chaque animation va nous permettre de découvrir quelques recettes goûteuses et surprenantes. Et vous goûterez bien un petit insecte !

Et finalement nous pourront nous installer autour de ce repas « Goûter la nature ! » qui aura été préparé par les soins des visiteurs.

Nous aurons commencé l’animation par un dessin rapide qui nous représente à l’instant « T » au début de l’animation et nous finirons cette même animation par un autre dessin et serons surpris de nous percevoir différemment !

Laissez-vous porter et de 7 à 99 ans venez nous retrouver pour oser explorer un début de nouveau monde !

Pour cette animation la réservation est obligatoire car nous limiterons la participation à 20 personnes. Attention aux âges nous nous adressons à un public famille mais minimum 7 ans !
L’animation dure 3 heures !

Date : 2022-08-19
20
21
22
23
24
26
27
28
29
30
31

codes couleur